Julia Ducournau : Palme d’or à 37 ans à Cannes !

« Je suis fière de moi ! » ! Et elle peut l’être ! Quasi inconnue avant cette 74 e édition du Festival de Cannes, tous les regards sont désormais braqués sur cette jeune et prometteuse réalisatrice qui obtient un premier sacre avec un film très controversé Titane qui a cependant particulièrement séduite le Président du jury, Spike Lee.« C’était la première fois que je voyais une femme se faire mettre enceinte par une Cadillac.»

Même enthousiasme de Mylène Farmer également membre du jury : «Je suis ravie de voir Titane couronné car le cinéma de genre est trop souvent mésestimé. »

Vincent Lindon – acteur principal du film qui s’est transformé en athlète pour se mettre dans la peau d’un pompier- a lui remercié le jury « de reconnaître le besoin viscéral qu’on a d’un monde plus inclusif et plus fluide et d’avoir laissé entrer les monstres ». -L’héroïne du film est interprétée par Agathe Rousselle, qui se souviendra, elle aussi longtemps de son premier rôle d’actrice principale.–

Julia Ducournau – qui est la fille d’un dermatologue et d’une gynécologue – est sourde de l’oreille droite depuis l’âge de cinq depuis qu’un oto-rhino-laryngologiste lui enfonça un pic en métal très fin dans le tympan.  Marquée par le film « Massacre à la tronçonneuse qu’elle a vu à 6 ans, elle est issue de la Famis. Elle devient la deuxième femme après Jane Campion pour La Leçon de piano en 1993 qui l’avait reçue ex aequo avec Chen Kaige et Adieu ma concubine, et la première Française à remporter le précieux trophée.

Titane est le deuxième film de la réalisatrice qui a été découverte par la Semaine de la Critique pour le conte cannibale Grave en 2016.

Julia Ducournau s’attaque, cette fois, au portrait d’une psychopathe incarnée par Agathe Rousselle. Un film pour le moins dérangeant. De nombreuses personnes ont quitté la salle pendant la projection…

« Je voulais commencer le film en terre brûlée, où seules la violence et la mort règnent, pour faire germer l’humanité à partir de ce qui se présente comme une matière froide et stérile  (…) « La mythologie, c’est la force de l’humanité à l’œuvre. Depuis toute petite, j’adore ça. Tous les gamins adorent ça… Mon beau-fils adore ça. Ce sont des contes mégaépiques avec des voyages et des géantsmieux que Harry Potter ! C’est un formidable terreau de symboles que j’aime revisiter. »

« J’aime déranger sans répugner… »

Julia Ducournau, grande fan inconditionnelle de David Cronenberg , elle, assume : « Dans ses films, on voit beaucoup de corps mutilés, blessés… ça peut paraître violent, mais il ne transige pas avec la mort. Il ne met pas de mots pour essayer de l’intellectualiser, de l’adoucir, mais des images. C’est très concret. J’aime déranger sans répugner. Plutôt que les films glauques, je préfère les films qui dégagent un souffle libérateur. (…) J’espère que j’ai reçu mon prix pour mon film et pas pour mon genre parce que mon genre ne me définit pas ».

Un film dont elle se souviendra également cause des conditions de tournage : neuf semaines, entre septembre et novembre 2020, en pleine crise sanitaire. Elle se remettait tout juste du Covid-19 qui l’avait clouée au lit pendant six semaines interminables.

Une palme d’or pour le moins inattendue, mais un nom à retenir !

#cannes, #palmedor, #vincentlindon, #titane, #juliaducournau

Aidez La Revue à continuer à vivre :https://www.larevue.info/frederic-mitterrand-et-la-suite…/

Emission spéciale RFI-La Revue en hommage à Béchir Ben Yahmed.  Avec les participations de Lakhdar Brahimi (diplomate et homme politique algérien), François Soudan (directeur de la rédaction de Jeune Afrique), Joséphine Dedet (rédactrice en chef adjointe de Jeune Afrique) et Jean-Louis Gouraud (conseiller éditorial de La Revue). 
Découvrez la 18 ème newsletter de La Revue pour l’Intelligence du monde : https://mailchi.mp/a3f492e9fec0/newsletter-5557024

Pour vous inscrire à la newsletter : contact@larevue.info
Pour vous abonner à La Revue pour l’Intelligence du Monde : https://www.laboutiquejeuneafrique.com/…/categories/1539

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*