Espace : Richard Branson devance Bezos qui minimise son exploit ! – Réactualisé-

Il l’a fait ! Richard Branson se souviendra toute sa vie de ce dimanche 11 juillet : le milliardaire britannique s’est rendu dans l’espace à bord du vaisseau de sa société Virgin Galactic.

Pourquoi avoir avancé la date ce vol ? Pour battre tout simplement le fondateur d’Amazon Jeff Bezos, qui doit s’envoler, lui aussi, dans l’espace à bord d’une fusée de sa société Blue Origin le 20 juillet prochain.

Richard Branson voulait le devancer et rentrer ainsi dans le livre des records ! Un communiqué de Virgin Galactic avait alors indiqué : « Richard Branson va évaluer l’expérience d’astronaute privé et suivra les mêmes entraînement, préparation et vol que les futurs astronautes de Virgin Galactic. L’entreprise se servira de ses observations sur son entraînement et son expérience de vol pour améliorer le voyage pour tous les futurs clients astronautes”.

Jeff Bezos a félicité son rival mais pour lui sa mission n’est pas totalement atteinte : pour lui Richard Branson n’est jamais allé dans l’espace. Il se base sur la fameuse ligne de Kármán. Cette limite est fixée à 100 km au-dessus de nos têtes et marque la séparation entre l’atmosphère terrestre et l’espace. La ligne de Kármán a été désignée par la Fédération aéronautique internationale et représente aujourd’hui une norme respectée par tous. « Pour 96% de la population du monde, l’espace débute à 100 kilomètres d’altitude après cette frontière internationalement reconnue. (…) Dès le départ, New Shepard a été conçue pour voler bien au-delà de la Kármán Line donc aucun de nos astronautes n’aura d’astérisque accolé à son nom.« 

Virgin Galactic est un avion porteur qui décolle d’une piste puis largue en altitude le vaisseau accroché sous lui, qui allume ses moteurs jusqu’à atteindre l’espace puis redescend ensuite en planant. Deux pilotes étaient à bord de l’avion porteur, ainsi que quatre autres personnes, dont Richard Branson, dans le vaisseau appelé VSS Unity.

Ce dernier confie avec toujours le même enthousiasme : “Je crois vraiment que l’espace nous appartient à tous. Après 16 ans de recherche, d’ingénierie, et de tests, Virgin Galactic se tient à l’avant-garde d’une nouvelle industrie spatiale commerciale, qui doit ouvrir l’espace à l’humanité. (…) Quand j’étais enfant, je voulais aller dans l’espace. Comme cela ne semblait pas probable pour ma génération, j’ai déposé le nom de Virgin Galactic, avec l’idée de créer une entreprise qui pourrait rendre ça possible ».

Son groupe espère commercialiser des vols commerciaux réguliers dès 2022.

Jeff Bezos, le patron d’Amazon et de Blue Origin partira le 20 juillet prochain avec son frère à bord d’une capsule placée au sommet de la fusée New Shephard. Les passagers flotteront quelques minutes à la frontière de l’espace. La fusée décollera à la verticale et la capsule – New Shepard- s’en séparera à environ 75 km de hauteur. Les 3 passagers seront donc à ce moment-là en apesanteur, avec une vue spectaculaire sur la Terre mais le spectacle sera de courte durée : 11 petites minutes au total ! La capsule redescendra très vite sur Terre, en chute libre, freinée par trois grands parachutes et des rétrofusées pour se poser dans un désert de l’ouest du Texas.

Elon Musk, le patron de SpaceX qui a décroché la lune avec la Nasa, espère, lui aussi, envoyer ses premiers touristes dans l’espace à la fin de l’année. L’entrepreneur Jared Isaacma et trois autres personnes devraient faire partie du vol de la mission baptisée Inspiration4.

Richard Branson qui fêtera ses 71 ans le 18 juillet prochain, lui, considère bien à avoir été le premier à réussir ce premier vol plein de promesses… « C’est tellement magique ! C’est le rêve de toute une vie ! »

#VirginGalactic, #richardbranson, #espace, #vol, #jeffbezos, #amazon

A lire aussi : Oliver Daemen : plus jeune astronaute au monde à 18 ans !

Aidez La Revue à continuer à vivre :https://www.larevue.info/frederic-mitterrand-et-la-suite…/

Emission spéciale RFI-La Revue en hommage à Béchir Ben Yahmed.  Avec les participations de Lakhdar Brahimi (diplomate et homme politique algérien), François Soudan (directeur de la rédaction de Jeune Afrique), Joséphine Dedet (rédactrice en chef adjointe de Jeune Afrique) et Jean-Louis Gouraud (conseiller éditorial de La Revue). 
Découvrez la 17 ème newsletter de La Revue pour l’Intelligence du monde : https://mailchi.mp/2a72ad42aa84/newsletter-5553636

Pour vous inscrire à la newsletter : contact@larevue.info
Pour vous abonner à La Revue pour l’Intelligence du Monde :
https://www.laboutiquejeuneafrique.com/…/categories/1539

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*