Joe Biden : 6 000 milliards de dollars pour réinventer l’économie !

6 000 milliards de dollars ! C’est le montant que Joe Biden veut mettre sur la table pour le budget 2022 et financer son plan de relance très ambitieux pour les Etats-Unis ! Ça en fait des billets verts !

Plus que jamais l’éducation, la santé, les infrastructures ou encore le changement climatique sont au cœur des priorités de Joe Biden qui a aussi donné des consignes très strictes pour identifier l’origine du coronavirus. « Nous devons saisir le moment pour réinventer et reconstruire une nouvelle économie américaine qui investit dans la promesse et le potentiel de chaque Américain».

Ces dépenses si elles ont le mérite de soutenir l’économie dans cette période agitée risquent cependant de faire gonfler la dette du pays à un niveau jamais vu.Joe Biden prévient : « Malgré tous les progrès durement acquis que notre pays a réalisés ces derniers mois, l’Amérique ne peut pas se permettre de simplement revenir à la situation d’avant la pandémie et le ralentissement économique, avec les faiblesses structurelles et les inégalités de l’ancienne économie toujours en place ».

Un premier plan de relance doit permettre de créer des millions d’emplois. Il prévoit 1.800 milliards de dollars sur 10 ans. Un deuxième porte sur les infrastructures et il fait, lui l’objet de débat animés : les sénateurs républicains proposent 928 milliards de dollars sur huit ans, contre 1.700 milliards pour les démocrates.

Ces deux plans doivent consolider la « nouvelle économie américaine » et permettre « aux Etats-Unis de surpasser leurs rivaux », à commencer par la Chine.

Le budget 2020 présenté par Donald Trump en 2019 portait sur environ 4.700 milliards de dollars de dépenses.

La dette, qui représente désormais plus de 100 % du produit intérieur brut, devrait atteindre 111,8 % du PIB en 2022 et 117 % en 2031.

Joe Biden n’a pas caché qu’il allait augmenter les impôts pour les Américains les plus riches et pour les grosses entreprises avec une taxe qui est en cours d’étude et qui pourrait varier de 15 à 22%.Joe Bident mise également sur des taux d’intérêt historiquement bas pour financer son budget.

#joebiden, #budget

Découvrez la 14 ème newsletter de La Revue pour l’Intelligence du monde : https://mailchi.mp/f408f5dd8680/newsletter-5347200

Pour vous inscrire à la newsletter : contact@larevue.info
Pour vous abonner à La Revue pour l’Intelligence du Monde : https://www.laboutiquejeuneafrique.com/…/categories/1539

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*