Donald Trump : toujours aussi sûr de lui pour… 2024 !

“Nous allons reprendre la Chambre des représentants, nous allons reprendre le Sénat ! ” Donald Trump n’avait pas l’ombre d’un doute lorsqu’il a officiellement lancé ce samedi 26 juin la campagne des traditionnelles élections de mi-mandat lors d’un meeting qu’il a tenu dans l’Ohio. Et ce moins de six mois par la petite porte de la Maison Blanche !

Donald Trump, toujours banni des réseaux sociaux, – il vient de lancer son propre site- croit plus que jamais en ses chances d’une revanche !Très heureux de reprendre la parole et de retrouver physiquement un public il a tenu à préciser qu’il s’agissait « de son tout premier meeting de l’élection de 2022” – L’événement était organisé en soutien d’un candidat républicain au Congrès-. (…) Nous avons gagné l’élection deux fois, et il est possible que nous devions la regagner une troisième fois”.

A 75 ans, Donald Trump ne lâche rien ! “Joe Biden est en train de détruire notre nation, juste sous nos yeux ».

Et de jouer les prophètes de mauvais augure : « Qui diable sait ce qu’il va se passer en 2024, on n’aura même plus de pays !”, s’est-il exclamé.

Le 20 janvier dernier, devant la convention de la CPAC, Donald Trump avait déjà laissé entendre qu’il serait candidat en 2024. « Bonjour CPAC, je vous ai manqué ? Nous avons commencé ce voyage il y a quatre ans et ce voyage est loin d’être terminé. (…) Nous sommes prêts à travailler et en fin de compte, nous l’emporterons, nous gagnerons. (…) Nous l’emporterons et l’Amérique sera plus forte et plus grande que jamais. A chacun d’entre vous, j’ai une profonde gratitude. Nous sommes réunis pour parler de l’avenir de notre mouvement, de notre parti. Nous avons le parti républicain, qui sera plus fort que jamais ».

Rattrapé par les affaires ?

En attendant, Trump affronte la justice de son pays. Les avocats de Donald Trump ont jusqu’à ce lundi pour convaincre les procureurs de ne pas engager de poursuite au pénal contre son entreprise. Il est soupçonné de possibles fraudes liées à ses affaires. Un dernier délai lui a été accordé pour prouver qu’il n’avait rien à se reprocher…

#donaldtrump, #usa, #affaires

Découvrez la 16 ème newsletter de La Revue pour l’Intelligence du monde : https://mailchi.mp/5097bcf485aa/newsletter-5533096

Pour vous inscrire à la newsletter : contact@larevue.info

Pour vous abonner à La Revue pour l’Intelligence du Monde : https://www.laboutiquejeuneafrique.com/…/categories/1539

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*