Donald Trump censuré jusqu’en 2023 de Facebook : « c’est une insulte ! » – Réactualisé-

Au moins jusqu’en 2023 : c’est avant laquelle Donald Trump ne pourra pas communiquer avec ses fans. Facebook vient de confirmer qu’il serait interdit de ce réseau jusqu’à cette date. ( L’accès d’Instagram lui est également fermé).Donald Trump compte 35 millions d’abonnés sur son compte Facebook au moins jusqu’en 2023.

Le compte de Trump avait été bloqué pour une durée indéterminée suite aux événements du capitole du début de l’année, le 7 janvier dernier.Facebook, dans la foulée, a dévoilé une nouvelle échelle des punitions, avec quatre niveaux (un mois, six mois, un an et deux ans) en fonction de la gravité.

Une récidive pouvant entraîner une éviction permanente.Facebook accuse l’ex-président américain d’avoir « augmenté le risque de violence » avec ses déclarations sur une élection « volée »

Le réseau de Marc vient ainsi de mettre fin à l’immunité très controversée dont bénéficiaient les élus et les candidats qui enfreignent ses règles, au nom de « l’intérêt du public à s’informer ». «Quand nous évaluons des contenus en termes d’importance pour l’information, nous ne traiterons pas les propos des politiciens différemment de ceux des autres ».

Donald Trump avait lancé son propre réseau social il y a quelques semaines.

Sa réaction à cette sanction n’a pas tardé : « La décision de Facebook est une insulte aux 75 millions de personnes, plus de nombreuses autres, qui ont voté pour nous lors de l’élection présidentielle frauduleuse de 2020 (…) Ils ne devraient pas avoir le droit de censurer et de museler comme ça. Mais à la fin nous gagnerons »

Réactualisé

Donald Trump au lendemain de cette annonce de Facebook a pris officiellement la parole pour affirmer sa volonté d’être présent dans le débat de la présidentielle de 2024 : « C’est une année que j’attends avec impatience (…) La survie de l’Amérique dépend de notre capacité à élire des républicains à tous les niveaux, en commençant pas les midterms l’année prochain (…) L’Amérique est méprisée et humiliée sur la scène mondiale », s’incline « devant la Chine » ».

Faisant allusion à l’élection de 2020 : « Cette élection restera dans l’Histoire comme le plus grand crime du siècle »

Et de remettre une couche sur le patron de Facebook : « On ne peut pas laisse ce genre d’individu mener notre pays (…) Quant à un retour sur la plateforme ? Je ne suis pas vraiment intéressé. »

#trump, #facebook, #Zuckerberg

Découvrez la 15 ème newsletter de La Revue pour l’Intelligence du monde : https://mailchi.mp/bde478461bf2/newsletter-5351104

Pour vous inscrire à la newsletter : contact@larevue.info
Pour vous abonner à La Revue pour l’Intelligence du Monde : https://www.laboutiquejeuneafrique.com/…/categories/1539

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*