Axel Kahn : « j’aimerais que ma mort soit un chef d’œuvre »

Axel Kahn – Le Président de la Ligue contre le cancer- nous a quittés à l’âge de 76 ans des suites d’un cancer. Il avait lui même annoncé il y a quelques semaines dans un message bouleversant qu’il se savait condamné.

Il avait confié : « Je lutte contre le cancer et il se trouve que la patrouille m’a rattrapé : moi aussi, j’ai un cancer. Par conséquent, je vais mener deux combats : un qui est personnel, totalement personnel, que je vais mener seul ; mais puisqu’il me reste un peu de temps, je vais essayer d’optimiser ce temps qui me reste. (…) Je veux finir toute une série de réorganisations fondamentales pour mieux lutter contre le cancer, avoir plus de moyens, mieux aider les personnes malades. Profiter des jours qui viennent pour dire à chacun des leaders “aidez-moi, continuez mon combat, je compte sur vous”. Notre combat contre le cancer est juste, notre combat pour les personnes atteintes du cancer est éminemment juste. »

Axel Kahn avait indiqué avoir été obligé de se mettre en retrait de la présidence effective de la Ligue : « si j’ai été obligé de quitter la présidence effective de la Ligue, c’est que les raisons ont été importantes. On ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait. Étant moi-même cancérologue, le plus probable est que je sois en train de parcourir l’itinéraire final de ma vie. »

Axel Kahn, médecin – il disait avoir choisi cette voie « par élimination« – généticien et essayiste, auteur de Et le bien dans tout ça ? (Stock) avait évoqué avec lucidité cette dernière étape de sa vie qu’il aborde sereinement : « il me reste un peu de temps, je vais essayer d’optimiser ce temps qui me reste. (…) C’est intéressant comme expérience : on ne vit qu’une seule fois, puisqu’ensuite on est mort. Je me demandais quelle serait mon attitude en m’approchant de la mort : voilà, je m’en approche, et je le vis. Je ne le fais pas en chantant, j’aime la vie. Mais je ne le fais pas non plus dans la terreur, je le fais avec détermination. C’est une période très importante de ma vie. J’ai souvent dit que personne n’est autre chose que ce qu’il fait : imaginons qu’il me reste trois ou quatre semaines à pouvoir faire, alors le choix de ce que je fais, la manière dont je le fais, sont plus importants que jamais. »

Et Axel Kahn de citer Oscar Wilde : “je veux faire de ma vie un chef-d’œuvre”: Le défi personnel que je me lance, c’est que j’aimerais que ma mort soit un chef d’œuvre. »

A 76 ans, Axel Kahn avait fait le bilan d’une vie heureuse : « Qu’est-ce que le bonheur ? C’est le moment à partir duquel vous vivez ce que vous espériez vivre. Où il y a adéquation entre le ressenti de votre vie et ce que vous espériez. Mort ou pas mort, j’ai été intensément heureux ! »

Axel Kahn ne croyait pas à une vie après la mort, mais il émettait un souhait : « Après la mort, il n’y a rien, mais il y a peut-être le souvenir que vous pourrez garder de moi, et ça c’est une forme d’immortalité.« 

Il avait twitté le 14 mai dernier : « La vie a une fin. Ne jamais commencer à vivre en dispense. Une vie riche et belle connaît une issue qui en fait partie, comme la ponctuation finale d’une belle histoire. Elle peut même en être l’enluminure signifiante. Un crépuscule flamboyant après tant d’aurores bleuissantes.« 

Il était le frère de Jean-François Kahn et d’Olivier – Chercheur en chimie décédé en 1999- Axel Kahn avait été marqué par le suicide de leur père qui avait sauté d’un train en 1970. Il lui avait laissé, et à lui seul, ce message : « Mon cher Axel, je m’adresse à toi comme le plus capable de faire durement les choses nécessaires (…) Sois raisonnable et humain.« 

Médecin jusqu’en jusqu’en 1992 notamment à l’hôpital Beaujon à Clichy, il devient le premier directeur de l’Institut Cochin de 2002 à 2007, avant de présider l’Université Paris-Descartes de 2007 à 2011.  Il a participé à de nombreux débats sociétaux et bioéthiques. Axel Kahn était opposé au clonage comme à la légalisation de l’euthanasie ou de la gestation pour autrui. En revanche, il a milité pour l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation aux couples lesbiens et aux femmes célibataires.

Axel Kahn était l’auteur d’une trentaine de livres. Il collectionnait les décorations : chevalier de l’Ordre national du Mérite, officier de la Légion d’honneur, chevalier des Arts et lettres…

 Il s’était marié trois fois et il était père de trois enfants – Jean-Emmanuel, Isabelle et Cécile- et grand-père huit fois. « Qu’est-ce que c’est que le bonheur ? C’est le moment à partir duquel vous vivez ce que vous espériez vivre, où il y a adéquation entre votre ressenti de votre vie et ce que vous en espériez. (…) La communion entre moi et mes enfants, qui savaient que c’était une transmission, était magnifique. Entre moi et ma compagne, avec qui je vis depuis si longtemps, la manière dont elle me regardait amoureusement, c’était magnifique ».

Axel Kahn avait aussi une vraie fibre politique : membre du Parti communiste dans les années 1970, il avait fait partie de l’équipe de campagne de Martine Aubry pour l’élection présidentielle de 2012 avant d’être investi comme candidat PS aux législatives de 2012 à Paris. Il est alors battu par François Fillon. Récemment, il avait dit comprendre le combat des Gilets Jaunes. Il aurait voté blanc lors de la dernière présidentielle.

Le Point rapporte cette anecdote :  » Axel Kahn, vous avez 65 ans. Jusqu’ici, avez-vous été un type bien ? » Il avait répondu : « J’ai essayé. »

Les réactions sont très nombreuses :

https://youtu.be/mps6NhJRH7s

Emission spéciale RFI-La Revue en hommage à Béchir Ben Yahmed.  Avec les participations de Lakhdar Brahimi (diplomate et homme politique algérien), François Soudan (directeur de la rédaction de Jeune Afrique), Joséphine Dedet (rédactrice en chef adjointe de Jeune Afrique) et Jean-Louis Gouraud (conseiller éditorial de La Revue). 
Pour vous abonner à La Revue pour l’Intelligence du Monde : https://www.laboutiquejeuneafrique.com/…/categories/1539
Découvrez la 17 ème newsletter de La Revue pour l’Intelligence du monde : https://mailchi.mp/2a72ad42aa84/newsletter-5553636

Pour vous inscrire à la newsletter : contact@larevue.info

#axelkahn, #CancerDécouvrez la 17 ème newsletter de La Revue pour l’Intelligence du monde : https://mailchi.mp/2a72ad42aa84/newsletter-5553636…Pour vous inscrire à la newsletter : contact@larevue.infoPour vous abonner à La Revue pour l’Intelligence du Monde : https://www.laboutiquejeuneafrique.com/…/categories/1539Aidez La Revue à continuer à vivre :https://www.larevue.info/frederic-mitterrand-et-la-suite…/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*